Pourquoi le Meilleur est Avenir ? 

En choisissant notre slogan « le pouvoir d’oser », les nouveaux adhérents ont signifié qu’il fallait oser le pouvoir que ce soit à l’Afpa ou à l’externe. Le but est d’inscrire l’Afpa dans un monde en plein changement pour redonner du sens et de la confiance aux salariés.

10 ans d’errance où les différentes tutelles des gouvernements successifs n’ont pas su proposer un projet fiable de sur-vie (=meilleure vie) ont exténué certains de nos collègues. L’idée n’est pas d’être subversif mais d’éclairer le débat.

Et pourtant, un jour une personnalité nous a dit « Finalement, c’est vous, la CFE-CGC qui êtes les plus subversif car vous vous attaquez à un domaine réservé : la stratégie d’entreprise. » 

 

Cette stratégie nous la voulons claire. Un taux d’absentéisme plus élevé qu'au niveau national, les burn-out en cascade (et parfois pire) ou 11 ans déjà de gel des salaires doivent faire partie du passé. Devant leur aveuglement, il nous revient de dire aux tutelles que les décisions qui sont prises ne doivent pas être aussi catastrophiques que l’existant.

Il faut revisiter les ordonnances de novembre 2016 qui statuaient sur la création et les missions de l’EPIC. Pour que l’Afpa, dans un paysage socio-formatif en pleine mutation, devienne, inclusive  un bras armé de l’Etat sur son secteur d’activité – comme tout EPIC. Nous nous donnons le temps du mandat pour arriver à ce résultat.

Affiche_A3_CFECGC_HD.jpg