Normandie Connectée versus La Place Afpa Normandie



Le développement des tiers-lieux dans les territoires depuis une dizaine d’années est porteur de différentes transitions en cours : écologique, numérique, industrielle et sociétale. Regroupant de nombreuses activités (coworking, fablabs, culture, ressourcerie...), les tiers-lieux contribuent à répondre aux besoins du bureau de demain, à faire émerger de nouveaux modèles d'apprentissage, par le faire et le partage, tout en diversifiant les types d'espaces où les formations peuvent être organisées.

Selon Jean Pouly, dirigeant d'Econum, cabinet de conseil qui accompagne la transformation numérique durable des organisations et des territoires: "Les projets Tiers lieux sont très diversifiés, ils doivent reposer sur un modèle économique rentable et porté avec une stratégie de développement. "

La Région Normandie a engagé une importante stratégie numérique traduite dans Normandie connectée

Engagée depuis 2008 sur les EPN-Espaces Publics Numériques, la région Normandie a labellisé 152 EPN, et depuis 2018 concernant les Tiers lieux avec 58 labellisations.

L'objectif actuel est de rassembler les EPN et Tiers lieux pour :

  • Lutter contre les inégalités des territoires face au numérique et faciliter l'accès aux services

  • Encourager le développement de la culture numérique, l'innovation et le partage d'expérience

  • Favoriser l'émergence de nouvelles formes de travail et la rencontre de publics autrement (actifs nomades, entrepreneurs individuels, salariés en télétravail…)

Aujourd'hui les Tiers lieux sont le terreau d'organisations apprenantes, et la formation y a toute sa place. La région Normandie vient de lancer un Appel à projet Normandie Connectée Innovante et Durable, sur le développement de services numériques innovants et durables.

Communotic* a organisé le 20 septembre à Caen, une « Journée de co-construction de son nouvel espace d’apprentissage » proposée aux membres de Communotic et aux tiers lieux Normands. Cette journée a permis tout d’abord aux participants de (re)découvrir les fondamentaux d’un tiers-lieu et d'un learning lab : différentes fonctions, modèle économique, mobilisation et animation d’une communauté, gestion de l'immobilier, développement de services.

Autant d'initiatives qui montrent la maturité de la stratégie régionale Normandie connectée.

En parallèle, coté Afpa un des projets de la transformation de la Direction générale est l'ouverture des centres à travers les Villages des solutions, et les espaces La Place (coworking et co-learning). Si l'objectif global est de favoriser l'inclusion de toute personne par l'accès à un espace numérique adapté, de communiquer en ouvrant les portes sur ce qu'est et fait l'Afpa et induire des effets positifs de production, il ne présente toujours pas de modèle économique tangible.

En Normandie 2 Espaces La Place ont vu leur inauguration en 2022 : Evreux en juin et Saint Etienne du Rouvray en septembre. Comme sur tous les Espaces La Place du territoire, ils répondent aux mêmes codes design et aménagement d'espaces individuels, collectifs, ou ouvert. S'il est heureux de voir des investissements apportés sur des aménagements de locaux des centres, ils augmentent malheureusement l'écart avec les autres espaces des centres : formation, administratif, hébergement, et ne reflètent pas la réelle image des centres. Les Espaces ne doivent pas rester "une vitrine de rêve", mais être réellement des espaces vivants de fréquentation collaborative, et générant du Chiffre d'affaires.

Face à la concurrence forte des Tiers lieux labellisés Région en Normandie, dont Le Coworking CCI à Evreux (ainsi que le projet d'occupation de l'ancienne Banque de France), 8 tiers lieux sur Rouen dont 2 à Saint Etienne du Rouvray, la CFE CGC Afpa Normandie pose 3 questions :

  • Le projet de chaque Place a-t-il été clairement défini et communiqué en interne et en externe ?

  • Quel modèle économique a été réalisé au regard des projets concurrents existants ou en cours sur les territoires, et du poids des investissements pour les centres ?

  • Sur quelles compétences internes les centres d'Evreux et de SER s'appuient pour développer l'activité de leur Place ?

En réponse, lors du CSEE du 20 septembre, le Directeur régional Afpa Normandie, qui a pris ses fonctions le 1er septembre, a pu confirmer que ces aménagements d'espaces ont été une opportunité qu'aucun budget d'investissement n'aurait pu permettre, et que la stratégie de développement n'est encore établie. Il reconnait que la communication interne et externe sur les 2 Places est à construire, seule condition pour dégager un chiffre d'affaires.

Voilà sans doute pourquoi les personnes mobilisées le sont, dans un premier temp, dans un esprit "de conciergerie" (accueil, remise de clés, permanence…), et non de conseiller numérique, distinguo qu'il sera bon de leur préciser….

Outre les espaces dans les murs des centres Afpa, le directeur régional mise plus fortement sur le développement des Places hors les murs, au cœur des territoires et au plus près des besoins individuels ou collectifs.

Pour la CFE CGC Afpa Normandie, un bel outil est entre les mains de 2 directions de centre. Il est indispensable que les Places entrent dans les 2 Ambitions de centre pour 2023. Des objectifs de développement aussi bien internes qu'externes, et des moyens humains appropriés devront être fixés, au risque de devenir de belles endormies se détériorant et coûtant à minima le poids du remboursement des investissements.

Il y va de prises de décisions responsables, sociétales et durables, un petit air de RSE !

Pour aller plus loin sur les nouveaux espaces d'apprentissage :

Replay du webinaire « Learning labs ».

Replay du webinaire Tiers lieux : nouveaux vecteurs de formation.

*Communotic, créé par la Direction de l'aménagement numérique de la région Normandie, est un espace collaboratif ouvert à tous les professionnels de la formation, de l’orientation et de l’insertion qui développent des solutions de formations multimodales pour les apprenants normands.

69 vues